Au dessus du toit de l’europe.

Mes enfants m’ont offert, pour mon anniversaire, un voyage en hélicoptère tout autour du Mont-Blanc.

Ce mois de février 2018 était terne et pluvieux, mais le 13 nous avons eu droit a une matinée des plus ensoleillée.

Pas de quoi ce balader en tee shirt, la température était bien négative, un bon équipement et hop nous voila parti de bonne heure pour rejoindre la base à Argentière 1300m.

C’est à croire que tout était organisé pour nous, le matin grand soleil, décollage à 10h30, un bon repas à Chamonix, puis lors de notre retour, le ciel qui se couvre de nouveau avec son costume des jours tristes.

Nous voila parti à 6 invités plus le pilote dans cet hélicoptères de type Eurocopter AS-350B-3 Écureuil.

Très vite nous avons survolé le glacier du Tour,  et les falaises qui nous rappellent que le massif du Mont-Blanc est une montagne jeune.

Personnellement j’étais un peu inquiet, les sommets sont bien tranchants et entre moi et le vide il n’y avait que 4 mm de plastique transparent. Le coucou ne semblait pas monter assez vite, devant ces grandioses montagnes.
La vidéo porte sur le mont Dolent, le sommet est le lieu de croisement de 3 frontières (Suisse, Italienne, française) Nous avons eu une vue superbe de toute la chaine de montagnes vers l’Italie et la Suisse.

La première vidéo nous montre une falaise de glace qui parfois est couverte de neige. C’est sur cette piste que de joyeux alpinistes snowboarder ont dévalé la pente. entre ciel et terre, la différence entre voler ou glisser est mince !

La seconde m’a fait penser à tous ce films de science fiction (James Bond, Superman, StarWar) . Si Si, à vous de trouver les noms

Et le voilà…
Nous sommes juste 40 à 50 m au dessus de lui, de la vallée le sommet à l’air dodu, mais de près il est fin comme un tranchant. Il est majestueux avec ses 4810 m fièrement portés.
La photo nous montre la chaine alpine s’étalant jusque la méditerranée.

 

L’ancien refuge du goûter fermé mais qui sera réhabilité avec 20 lits. La dépendance sera détruite.
Une vue plongeante de la vallée avec le glacier du bionnassay.

L’aiguille du midi avec sa cohorte de skieurs qui entame la périlleuse descente de la vallée blanche. celle-ci se termine en été à Montenvers (1 800 m) et le train à crémaillère vers Chamonix ou en hivers directement à Chamonix (1 000m).

L’une des vierge Marie qui protège la vallée.
Une vue sur le jura lointain et la direction de Bâle.

La mer de glace grandiose et qui offre une puissance tranquille.
Non nous n’avons pas vu de reste du Malabar Princess…

La descente rapide vers Chamonix et Argentière.

C’est un beau cadeau .

Merci

Tags:

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*